Le classement place l’UEL parmi les meilleures au monde dans l’accomplissement de l’Agenda 2030 de l’ONU

Le classement place l’UEL parmi les meilleures au monde dans l’accomplissement de l’Agenda 2030 de l’ONU

Parmi les 766 universités évaluées dans le monde, notre Institution a occupé la 91ème place, devant les Universités renommées dans le pays, étant reconnue comme la meilleure positionnée de l´état du Paraná.

Pedro Livoratti

Agência UEL


L’UEL a été nommée la deuxième meilleure institution dans « THE Impact Ranking », divulgué le 21 avril. Le classement a évalué 766 Universités du monde entier sur le travail développé pour accomplir les Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’Agenda 2030 de L’Organisation des Nations Unies (ONU). Parmi les 766 universités évaluées dans le monde, notre Institution a occupé la 91ème place, devant les Universités renommées dans le pays, étant reconnue comme la meilleure positionnée de l´état du Paraná.

Selon la Directrice d’Évaluation et Information Institutionnelle du Rectorat de Planification (Proplan), la professeure Elisa Emi Tanaka Carloto, l’excellente position représente un véritable travail développé par la communauté universitaire considérant les actions, les projets et les recherches centrés sur l’agenda 2030 de l’ONU, qui indiquent des priorités telles que l’éradication de la pauvreté, l’agriculture durable, la santé et le bien-être, la réduction des inégalités, les partenariats et les moyens de sa mise en œuvre, l’énergie verte et etc.

Sur les 17 points qui composent l’Agenda 2030, l’UEL a répondu 15, énumérant les actions et les projets développés, en mettant l’accent sur la centrale photovoltaïque, inaugurée en novembre dernier, avec une capacité d’assurer à peu près 250 maisons moyennes pendant un an. La structure est le résultat du Projet d’Efficacité Énergétique approuvé dans un appel public signé par la COPEL et l’Agence Nationale de l’Énergie Électrique (ANEEL).

En plus des panneaux solaires, le Projet d’Efficacité Énergétique et de Recherche et Développement Stratégique a inclus une unité de production d’électricité à partir de biogaz ainsi que le remplacement des lampes fluorescentes – Led, de 40 climatiseurs et de 40 distillateurs d’eau, pour des équipements plus efficients avec une basse consommation énergétique,40 compteurs ont également été installés pour évaluer la consommation sur le Campus Universitaire.

Une autre action de l’UEL qu’il faut souligner, c’est sur le critère de l’Éradication de la Pauvreté, que, selon les évaluateurs, les universités doivent promouvoir des actions pour collaborer à une société plus égalitaire. Selon la professeure Elisa, les programmes de soutien à la permanence des étudiants défavorisés, développés par l’UEL ont beaucoup compté, parmi lesquels elle remarque le logement d’étudiants, les bourses d’inclusion sociale, aide à la restauration des étudiants au Restaurant Universitaire, la gratuité de titres des transports, les projets d’éducation financière pour la population défavorisée et, des programmes de soins de santé destinées à la population vulnérable.     

« Le classement décrit notre réalité. Une université tournée vers l’avenir », a souligné la directrice. Elle a réaffirmé que le THE Impact Ranking est une recherche qualitative, qui cherche à évaluer les actions concrètes de la communauté académique et sa capacité d’établir un dialogue avec les organismes gouvernementaux et agences. Il s’agit d’une méthodologie différente des autres enquêtes qui mesurent la performance des institutions en tenant compte de la recherche développée et des impacts sur le marché.

Dans sa deuxième édition, cette année, le classement est une initiative du groupe britannique qui prépare l’un des classements internationaux d’universités les plus respectés (THE World University). Pour participer de cette recherche, les institutions doivent envoyer informations qui assurent, au moins, trois aspects de l’Agenda, nommés ODD et obligatoirement avec l’ODD 17, définis comme Partenariats et moyens de mise en œuvre.

Placements – l’Université de São Paulo (USP) est l’institution brésilienne la meilleure placée, suivie de l’UEL et par l’Université Fédérale de l’Espírito Santo. Parmi les universités de l’état du Paraná qui se sont distinguées, citons l’Université de l’État à Maringá (UEM), 8ème, Université catholique pontificale (PUC, 14ème, l’Université Fédérale du Paraná (UFPR), 22ème, en plus de l’Université Technologique Fédérale du Paraná (UTFPR), 25ème, et de l’Université du Centre-Ouest (Unioeste), occupant la 32ème.

Tradução de Denise Akemi Nishi / Revisão: professora  Suélen Maria Rocha / Coordenação Institucional do Programa Paraná Fala Francês, professor Otávio Goes de Andrade).

Leia também